A Givet depuis 2007!
naples voyages remi

Rome, Naples, Sorrente – Italie

10 Jours / 9 Nuits

Pays

Italie

Region

Côte Amalfitaine

Stars

Rome, Naples, Sorrente – Italie

Circuit en pension complète, excursions comprises

Assurance 50€
First Class Confort 49€
Chambre Single 165€

Reserver

Description
Programme
Ramassage

Rome

C’est bien connu, tous les chemins mènent à Rome… un chemin révélateur d’un voyage en Italie. Nulle part ailleurs 28 siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une ville.
Amateur de belles pierres, cette ville est faite pour vous ! Car Rome demeure véritablement un musée à ciel ouvert, une ville qui a préservé une véritable homogénéité architecturale. Les temples et les amphithéâtres antiques (certains étonnamment intacts) font partie intégrante de l’urbanisme, jusqu’à en dessiner encore la ville. Les innombrables églises de Rome témoignent des premiers temps de la chrétienté. Les palais Renaissance affichent un baroque plus ou moins fastueux, comme les fontaines et certaines places, sans compter encore les ruelles au charme médiéval qui en font un lieu où tous les styles se côtoient.
À Rome, pas de bouleversements dus à l’industrialisation et au modernisme, mais une ville qui conserve toute sa beauté. Les amateurs de bonne chère seront aussi conquis par la gastronomie romaine.
Et n’oubliez de jeter une pièce dans la fontaine de Trevi pour être sûr de revenir dans la Ville Éternelle…

Carte d’identité Rome

– Statut : Rome est la capitale de l’Italie, la capitale de la région du Latium, chef-lieu de la province de Rome. Elle est également la plus grande ville d’Italie par sa superficie et sa population.
– Superficie : 1 300 km².
– Population : 2 870 000 habitants.
– Maire : Virginia Raggi (Mouvement 5 étoiles ; élue en juin 2016).
– Nombre de touristes par an : 16 millions.
– Langue : italien.
– Fleuve : Tibre.
– Nombre de fontaines : près de 300.
– Nombre d’églises : plus de 400.

– Les sept collines : Capitole, Palatin, Aventin, Quirinal, Viminal, Esquilin, Celius.
– Sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : le centre historique de Rome, les biens du Saint-Siège et situés dans cette ville bénéficiant des droits d’extraterritorialité et Saint-Paul-hors-les-Murs (1980-1990), la cité du Vatican (1984), la villa Adriana (Tivoli, 1999) et la villa d’Este (Tivoli, 2001) sont inscrits par l’Unesco.


Économie

Proclamée capitale de l’Italie en 1871 au détriment de Turin, Rome n’a pas bénéficié de la révolution industrielle du XIXe siècle, qui a consacré Milan comme capitale économique du pays.
Longtemps caractérisée par la faiblesse de son secteur industriel, elle connaît un essor économique important dans le secteur des technologies et des communications depuis une vingtaine d’années. Mais la valeur sûre du dynamisme économique romain se trouve du côté du secteur tertiaire, qui occupe près de 75 % de la population active, et contribue pour une bonne part au PIB national. Rome occupe ainsi la première place des villes italiennes du créneau, largement dopé pour le tourisme. Après la rénovation des infrastructures hôtelières et culturelles, le tourisme s’impose comme le ciment de l’économie romaine.

L’Italie demeure la cinquième destination touristique mondiale, fière de son patrimoine culturel et artistique, enrichi par des siècles d’histoire, de l’ère romaine au baroque en passant par la Renaissance.

Étranglé par le poids de sa dette colossale et l’accumulation de ses plans d’austérité, le pays peine cependant à entretenir son patrimoine, et de nombreux monuments tombent en ruine. Cette situation gravissime risque encore d’empirer vu que l’État italien ne consacre que 0,2 % de son budget à la culture (contre 1 % en France, par exemple).

L’économie romaine s’appuie tant bien que mal sur son industrie cinématographique avec le prestigieux complexe de Cinecittà, qui a certes perdu de sa superbe depuis les années 1960… Puis sur tout le domaine de l’administration, relative à son statut de capitale politique du pays.
Une importante immigration constitue une main-d’œuvre essentielle au bon fonctionnement de l’économie de la ville…

Côte Amalfitaine

Amalfi est une belle petite ville de bord de mer qui a donné son nom à toute la côte environnante. Elle le mérite : blottie dans un entonnoir rocheux face à une mer très bleue, cette cité de caractère a compté parmi les principales puissances méditerranéennes du IXe au XIe siècle. Il est un peu dommage toutefois que le front de mer soit désormais animé par un défilé ininterrompu de voitures.

Naples

Camorra, pauvreté et chaos : Napoli l’insoumise n’a pas bonne réputation. Et pourtant, il s’agit de l’une des plus belles villes de Méditerranée. En son centre, d’innombrables trésors patrimoniaux cohabitent avec des immeubles populaires vétustes où le linge pend aux fenêtres. Depuis la colline du Pausillippe, la vue sur le golfe de Napoli et le Vésuve a séduit des générations de voyageurs. Mais Napoli, c’est avant tout le spectacle de la rue et la langue colorée de ses habitants, les Napolitains dont l’accueil chaleureux et simple vous ravira !

Le Vésuve

On dit que le Vésuve est éteint. On oublie qu’en 1944, le volcan se réveilla. Ses vapeurs et sa lave détruisirent complètement le village de San Sebastiano qui a été tout simplement reconstruit par la suite au-dessus de la coulée de lave. Le Vésuve, cette formidable marmite de magma en fusion de 1 281 m de haut, n’est qu’endormi, et on connaît d’autres endroits plus propices pour acheter une maison de campagne. Selon les spécialistes, la prochaine éruption sera de type explosif et catastrophique…

Pompéï

Pompéi, un site gigantesque, un témoignage étonnant de la vie quotidienne pendant l’Antiquité. Pompéi était une cité au commerce florissant quand elle fut ensevelie sous les cendres du Vésuve le 24 août 79. Ou plus exactement sous les cendres du Mont Somma, dont le Vésuve, né de cette gigantesque éruption, a depuis pris la place. Un linceul de cendres permit de conserver intacte cette cité romaine au rayonnement exceptionnel. On visite aujourd’hui les ruines de Pompéi : temples, rues, théâtres, maisons, thermes…

 

 

Jour 1 : Départ matinal, repas libres en route. Arrivée en fin d’après midi à l’hôtel 3* en périphérie de Milan pour le dîner et la nuit d’étape.

Jour 2 : Après le petit-déjeuner, départ en direction de Rome. Déjeuner au restaurant et continuation vers la ville éternelle. Installation à l’hôtel 3* en périphérie de Rome, pot d’accueil et dîner.

Jour 3 : Journée consacrée à la visite de la capitale de l’Italie sous la conduite d’un guide: la Rome baroque (3h) avec la fontaine de Trévi (n’oubliez pas d’y jeter une pièce pour être sûr de revenir dans la Ville Eternelle!), piazza di Spagna, piazza Navona… Déjeuner au restaurant, puis visite de la Rome antique (3h): le Colisée (entrée comprise), piazza del Campidoglio, le Palatino, le Circo Massimo… Nulle part ailleurs 28 siècles d’histoire ne sont aussi présents dans une seule ville! Rome demeure un musée à ciel ouvert, une ville qui a su préservé une véritable homogénéité architecturale. Les temples et les amphithéâtres (certains étonnamment intacts) font partie intégrante de l’urbanisme. Retour à l’hôtel pour le dîner.
Jour 4 : Journée consacrée à la découverte de la Rome chrétienne et des basiliques avec votre guide (3h): San Giovanni la Terrano, Santa Maria Maggiore, le Vatican et la basilique Saint Pierre. Les innombrables églises témoignent des premiers temps de la Chrétienté. Déjeuner au restaurant et retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 5: Après le petit-déjeuner, départ en direction de la Côte Amalfitaine. Installation à l’hôtel 3* du côté de Sorrente pour le déjeuner. Après-midi libre et dîner à l’hôtel.

Jour 6: Visite guidée du centre historique de Naples: la galerie Umberto, le théâtre San Carlo, le Palazzo Reale… Déjeuner en cours d’excursion. Napoli, l’Insoumise n’a pas bonne réputation, et pourtant, il s’agit de l’une des plus belles villes de Méditerranée. En son centre, d’innombrables trésors patrimoniaux cohabitent avec des immeubles populaires vétustes où le linge pend aux fenêtres. Depuis la colline de Pausillpe, la vue sur le golfe de Napoli et le Vésuve vous séduira. Retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 7: Après le petit-déjeuner, route vers le parc du Vésuve avec votre guide. Découverte du volcan, puis transfert à Pompéï pour le déjeuner. Visite guidée des fouilles de Pompéï et retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 8: Départ en minibus vers le port de Sorrento. Avec l’hydroglisseur, vous rejoindrez Capri où vous effectuerez le tour de l’île avec votre guide. Déjeuner à Anacapri et retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 9: Après le petit-déjeuner, route vers votre hôtel d’étape du côté de Milan avec arrêt à Orvieto pour le déjeuner. Installation à l’hôtel pour le dîner.

Jour 10: Petit-déjeuner à l’hôtel et retour en France. Déjeuner et dîner libre en route. Arrivée tardive dans vos localités.

 

Formalités: carte d’identité d’un pays membre de l’U.E. en cours de validité obligatoire.

L’ordre des visites peut être modifié.

Depart du bus: 04h30 de Givet

Retour du bus: 22H00 à Givet

Voici les lieux de ramassage (dans l'ordre):

  • Givet (Place Méhul)

  • Vireux Molhain (Mairie)

  • Fumay (Place Crédit Agricole)

  • Renwez (Place de l'hôtel de Ville)

  • Les Mazures (Cimetière (D988 Rue de la Godine))

  • Renwez (Place de l'hôtel de Ville)

  • Charleville-Mézières (Place Voltaire)

  • Sedan (Gare)

  • Bouillon (Texaco Belgium (N89))

  • Bertrix (Magasin Lambermont (N89 Rue de Corettes))


  • Horaire à titre informatif.
    En cas de circonstances exceptionnelles, nous nous réservons le droit de modifier les itinéraires et le déroulement de nos programmes

CommentairesLire les commentaires des voyageurs

Ecrivez votre propre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Merci de remplir tous les champs pour écrire un commentaire.




*


©Voyagesremi.com | Siret 493 800 395 00011 | RC 493 800 395| APE 602B | TVA Intra FR 28 493 800 395


Powered by Patconsult