A Givet depuis 2007!
lac de garde voyagesremi

Lac de Garde et Venise, Italie

6 Jours / 5 Nuits

Pays

Italie

Region

Vénétie

Stars

Lac de Garde et Venise, Italie

Du 16/09/19 au 21/09/19

Séjour dans la rédion du Lac de Garde en pension complète, visites mentionnées comprises

Assurance 30€
Vision Premium 45€
Chambre single 89€
Séniors + 65 ans avant le 15/07 - 5 %

Reserver

Description
Programme
Ramassage

Lac de Garde

Le lac de Garde, avec son climat doux et sa température idéale, ressemble à une mer enchâssé entre les Alpes et la plaine padane. Le lac est entouré de palmiers, oléandres, oliviers et vignes et ses rives touchent trois régions: la Lombardie, le Trentin-Haut-Adige et la Vénétie. Tout autour du lac surgissent des bourgs pittoresques, des plages et des petits ports, des établissements, des parcs et des réserves naturelles. Le lac de Garde est l’endroit idéal pour des vacances faites sur mesure pour les amateurs de la nature, les passionnés de sport et pour ceux qui souhaitent découvrir des endroits magnifiques riches en histoire et culture.

A voir

Les rives du lac, constellées de petits bourgs, châteaux et monastères, anciens villages, monuments et musées évoquent l’histoire et la culture du lieu. Les passionnés d’histoire ne voudront pas manquer l’occasion de visiter les sites préhistoriques de la Valtenesi et du mont Baldo ou les ruines des villas romaines de Desenzano et Toscolano. Sans oublier les châteaux médiévaux et les forteresses de la Famille Scala, comme celles à Torri del Benaco ou celles à Sirmione, imposantes et majestueuses. L’art sacré s’exprime dans les églises rurales de Maderno, Sirmione et Bardolino, ou dans les paroisses néoclassiques de Bardolino et Cassone. Les sanctuaires de la Vierge de Frassino, de la Vierge de Montecastello et de la Vierge de la Couronne sont d’importantes destinations de pèlerinage. Parmi les palais et les jardins scénographiques, se distingue le majestueux Vittoriale, demeure de Gabriele d’Annunzio qui se trouve à Gardone Riviera, un village avec de nombreuses constructions de style liberty qui accueille également le Jardin Botanique André Heller qui compte plus de 2000 variétés de plantes. Ne manquez pas l’occasion de visiter Sirmione, une célèbre localité thermale avec un magnifique centre historique abritant le site archéologique des Grotte di Catullo (Grottes de Catulle) et le château Scaliger du XIIIe siècle.

A faire

Le lac et son arrière-pays offrent plusieurs possibilité pour les sportifs: natation et voile dans le lac, escalade, parcours Vtt, itinéraires de trekking et sentiers à parcourir à cheval, deltaplane et torrents pour faire du rafting. Les plaisanciers et les surfeurs apprécient beaucoup la côte sud-occidentale du lac, allant de Sirmione à Limone, où se trouvent qui les petits ports de Bogliaco, Campione et Limone. Plus au nord, la côte Trentino est considérée comme le paradis de la voile et du surf, grâce aux vents constants. Les principales localités touristiques sont Riva del Garda et Nago-Torbole. D’autre part, dans la province de Vérone, se situe la zone allant de Malcesine à Peschiera, aussi connue sous le nom de « Riviera degli olivi » (Riviera des oliviers). Il s’agit d’environ 50 km qui accueillent de plages super équipées et des endroits où faire du sport, se relaxer ou s’amuser. Ici se situent plusieurs parcs d’attractions parmi lesquels Gardaland. Ceux qui souhaitent se détendre pourront se relaxer dans les centres thermaux de Sirmione et Lazise ou en profiter pour découvrir les magnifiques terrains de golf.

Curiosités

Catulle, le célèbre poète latin dont la famille possédait une villa à Sirmione, fut le premier à rester fasciné par la beauté du lac de Garde. Plusieurs poètes et écrivains de différentes époques ont rendu hommage au lac, notamment Dante Alighieri, Goethe, Ugo Foscolo, Lord Byron et Henry Stendhal. Sans oublier Giosuè Carducci et Gabriele D’Annunzio (qui vécut ses 17 dernières années de vie dans le Vittoriale) James Joyce, Ezra Pound et Franz Kafka qui séjourna à Desenzano et à Malcesine entre 1909 et 1913.

Vérone

Au milieu d’ une bande de terre dessinée par les coudes du fleuve Adige surgit Vérone, une splendide ville inscrite sur la World Heritage List de l’UNESCO.
Deux mille ans d’histoire contenus en à peu près 200 kilomètres carrées. C’est ainsi que se présente Vérone: un lieu où s’intègrent harmonieusement des éléments historiques d’une beauté rare appartenant à de différentes époques historiques.
Fondée au Ier siècle av. J.-C., elle devint au Moyen Âge, grâce à sa position géographique, un centre urbain dont sont encore visibles le traces et les fastes, des Arènes au Théâtre Romain, en passant par l’arc des Gavi et la Porta Borsari, jusqu’à l’aire archéologique de la Porta Leoni.
Envahie et occupé pendant une longue période par les barbares, la ville vit sa plus grande splendeur sous la dynastie des Scaligeri (aussi appelés famille della Scala – XIIIe – XIVe siècle). Mais il faut également considérer la Vérone de l’époque des Communes, la Vérone de la domination française et celle de la domination autrichienne et, bien sûr, la Vérone du Risorgimento. Une ville aux mille visages, dont l’histoire est en quelque sorte emblématique de l’histoire d’Italie comme le prouvent les œuvres d’époque romaine, les rues médiévales et les palais de la Renaissance.

L’épicentre du commerce est la piazza delle Erbe (Place des Herbes) qui surgit dans le lieu où les Romains instituèrent le Forum.
Cette place représente une synthèse de différents monuments historiques, témoignée (comme le témoignent) par ses palais du XIVe siècle, parmi lesquels la Casa dei Mercanti (Maison des Marchands) et la fontaine surmontée de la « Madonna Verona », la statue centrale d’époque romaine.
A l’époque romaine appartient également le monument-symbole de la ville: les Arènes (Ier siècle après J.-C.). Conçues pour accueillir les combats des gladiateurs elles retournèrent, suite à une période d’abandon, à accueillir des spectacles de théâtre, et furent enfin confirmées (à partir de 1913 avec la première représentation d’Aida), en tant que scène mondiale de l’opéra lyrique. L’ancien théâtre romain, édifié sur le flanc d’une colline se trouve de l’autre côté du fleuve Adige. L’ancienne porta dei Borsari (porte des Borsari), qui permettait l’ accès à la ville, est aussi d’époque romaine.

La Vérone romantique est celle dont font partie le majestueux dôme et la cathédrale de San Zeno, tandis que Castelvecchio, donnant sur l’une des rives de l’Adige, représente le symbole du pouvoir médiéval des Scaligeri qui firent construire le grand pont crénelé, le pont Scaligero (de la famille Scaligeri). Edifié au cours de la moitié du XIVe siècle, Castelvecchio fut la demeure de Cangrande della Scala et abrite actuellement le musée Civique d’art.

Les palais de Vérone racontent des histoires de richesse et pouvoir. Sur la piazza dei Signori (place des Seigneurs) dominée par la torre dei Lamberti (tour des Lamberti), se distinguent les arcades de la loggia del Consiglio (du Conseil) où se déroulait la vie politique pendant le XVIe siècle, tandis que le palais Cansignorio et le palais del Comune (de la Commune ou de la Région) étaient les deux sièges du pouvoir militaire et de du pouvoir judiciaire et administratif. A peu de distance les Tombeaux des Scaligeri, les tombes des seigneurs de Vérone qui se trouvent sur la place homonyme, sont parmi les monuments les plus intéressants à voir. Les églises de la ville sont tout aussi spectaculaires. Parmi les plus importantes, nous signalons: l’église gothique de Sant’Anastasia (Sainte Anastasie), l’église de San Fermo Maggiore, se composant de deux étages superposés et l’église de San Giorgio in Braida d’époque de la Renaissance.
Enfin, n’oublions pas, la Vérone de Shakespeare, la ville des amoureux devenue célèbre dans le monde entier, grâce aux lieux ou revit éternellement l’histoire des deux amants: Romeo et Juliette. Un histoire tragique qui fut écrite par le vicentin Luigi da Porto dans le XIVe siècle et qui fit le tour d’Europe jusqu’au moment où Shakespeare en fit un œuvre immortelle qui a contribué à faire de Vérone un des lieux les plus aimés et visités au monde.

Venise

Célèbre dans le monde entier pour sa beauté, Venise et sa lagune ont été inscrites en 1987 sur la World Heritage List de l’UNESCO.
Fondée au VIème siècle pour éviter les invasions barbares, elle est devenue autour de l’an mil une des villes les plus puissantes d’Europe. Depuis le temps de ses premières colonies implantées sur les îles de Torcello, Iesolo et Malamocco, la ville s’est successivement étendue à l’ensemble des 118 îles qui constituent son territoire, en devenant un important centre politique, culturel et commercial. Le pouvoir de la République Maritime de Venise, est témoigné par ses splendides places, ses ponts et ses palais où sont conservées des œuvres hors du temps de Giorgione, de Tiziano, du Tintoret, de Véronèse et de beaucoup d’autres encore.

Le lieu le plus célèbre de Venise est sans aucun doute la Place San Marco et sa Basilique (Basilica di San Marco) aux cinq coupoles. Les chevaux en bronze au dessus de la porte principale furent transportés de Constantinople jusqu’à Venise après la quatrième croisade (1204). Les espaces intérieurs de la basilique sont recouverts de mosaïques sur fond d’or qui décrivent des passages de la Bible. Elle fut la chapelle des doges de la République de Venise.

À côté de la Basilique surgit le Palais Ducal. Les deux édifices communiquent à travers la Porta della Carta (Porte du Papier). Le palais ducal a été pendant plusieurs siècles le siège du plus important gouvernement d’Europe, qui avait son centre administratif dans la splendide Sala del Maggior Consiglio (Salle du Grand Conseil). Le Clocher de San Marco, réalisé en 1173, fut reconstruit face au Palais Ducal suite à l’écroulement de 1902. Sur la logette du clocher en marbre rouge de Vérone, on peut admirer les bas-reliefs qui représentent les exploits de la République du Lion.

Également impressionnants, les ponts de la “Serenissima”, en particulier le Pont du Rialto et le Pont des Soupires, tandis que parmi les lieux et les églises à visiter nous signalons l’Arsenale du XIIème siècle (le plus grand au monde) la basilique de Santa Maria della Salute, la basilique de Santa Maria Gloriosa dei Frari, et les synagogues du ghetto. Les quartiers-musées Canareggio et Giudecca, sont actuellement mis en valeur grâce à de nombreuses initiatives artistiques.

Venise est aussi connue pour ses cafés historiques, comme le Florian, pour ses expositions et ses musées parmi lesquels le Cà Rezzonico, pour les Galeries de l’Académie et le Peggy Guggenheim. Elle est également connue entant que ville des festivals, comme le festival du Cinéma, et pour les biennales d’art, musique et danse. À la musique lyrique en particulier, est dédié un de ses monuments les plus connus: le Teatro della Fenice (Théâtre du Phénix), qui héberge le Festival International de Musique Contemporaine.

Située à l’extrémité d’une mer fermée, la lagune est exposée à d’importantes variations du niveau des eaux, qui causent des phénomènes opposés comme les hautes eaux (acqua alta), qui inondent périodiquement les places de la ville, ou les basses eaux (acqua bassa), qui empêchent la navigation des canaux moins profonds.

Dans la lagune, les îles de Murano et Burano, où il est encore possible d’apprécier l’art du verre dans les boutiques d’artisanat, sont une importante destination touristique. L’île du Lido est à la fois localité balnéaire et siège du célèbre festival du Cinéma de Venise, un événement dont la popularité est comparable uniquement au fameux Carnaval.

Venise est un musée à ciel ouvert, qui semble flotter dans la lagune. Entièrement parcourable à pied à travers les caractéristiques “calli” (ruelles) les campi et les campielli (les places et les placettes) ainsi qu’à travers ses magnifiques ponts, Venise peut aussi bien être visitée en bateau, avec les caractéristiques gondoles ou bien avec les transports publiques. Parmi ces derniers il y a les vaporetti qui, en se déplaçant d’une extrémité à l’autre de la ville le long du Canal Grande, permettent d’admirer la beauté de bâtiments les plus connus.

Jour 1 : Départ matinal, repas libres en route. Arrivée en fin d’après-midi à l’hôtel 3*, installation, pot d’accueil et dîner.

Jour 2 : Après le petit-déjeuner, journée entière dédiée à la découverte du Lac de Garde avec une accompagnatrice locale. Traversée du lac en bateau jusqu’à la rive nord, déjeuner à bord. Continuation vers la côte orientale du lac en autocar avec arrêt dans une cave pour la dégustation de produits locaux. Retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 3 : Petit-déjeuner à l’hôtel. Matinée libre. Après le déjeuner, départ vers la charmante presqu’île de Sirmione. Tour en bateau privé de la péninsule et visite libre de la localité.  Retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 4 : Après le petit-déjeuner, route vers Venise, «la Sérénissime». Transferts (aller et retour) en bateau privé vers le centre historique et religieux. Visite panoramique: la place St Marc avec son campanile, le Palais des Doges, le pont des Soupirs… Déjeuner à Venise puis temps libre pour découvrir la ville célèbre pour ses nombreux canaux. Retour à l’hôtel pour le dîner.

Jour 5 : Après le déjeuner à l’hôtel, route vers Vérone, la ville des arènes et des amoureux Roméo et Juliette. Vous visiterez le centre historique avec un guide local: la place Bra, la via Mazzini et ses magasins, la place aux Herbes, le balcon de Juliette… Retour à l’hôtel pour le dîner

Jour 6 : Route du retour après le petit-déjeuner. Repas libres et arrivée tardive

 

Formalités: carte d’identité d’un pays membre de l’U.E. en cours de validité obligatoire.

L’ordre des visites peut être modifié.

Ce prix comprend :
Le transport en autocar GT.
Les visites guidées mentionnées sans les entrées.
Hébergement 5 nuits en pension complète, du Jour 1 au dîner au petit-déjeuner du Jour 6  à l’hôtel 3* dans la région du Lac de Garde.
Les traversées en bateau

 

Ce prix ne comprend pas :

Les repas pendant le voyage en autocar.
Les dépenses annexes.
La taxe de séjour (+/- 1 €/pers et par nuit)
Les boissons

Depart du bus: 04h00 de Givet

Retour du bus: 23h00 à Givet

Voici les lieux de ramassage (dans l'ordre):

  • Givet (Place Méhul)

  • Vireux Molhain (Mairie)

  • Fumay (Place Crédit Agricole)

  • Renwez (Place de l'hôtel de Ville)

  • Les Mazures (Cimetière (D988 Rue de la Godine))

  • Renwez (Place de l'hôtel de Ville)

  • Charleville-Mézières (Parking Voltaire)

  • Sedan (Gare)

  • Bouillon (Texaco Belgium (N89))

  • Bertrix (Magasin Lambermont (N89 Rue de Corettes))


  • Horaire à titre informatif.
    En cas de circonstances exceptionnelles, nous nous réservons le droit de modifier les itinéraires et le déroulement de nos programmes

CommentairesLire les commentaires des voyageurs

Ecrivez votre propre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Merci de remplir tous les champs pour écrire un commentaire.




*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


©Voyagesremi.com | Siret 493 800 395 00011 | RC 493 800 395| APE 602B | TVA Intra FR 28 493 800 395 | Registre des opérateurs de voyage: IM008100004