Seul, en famille ou entre amis, voyager n'est plus un souci

Visite Gourmande

Pays

Belgique

Region

Namur

Stars

Visite Gourmande

Le 22/10/20

Forfait tout compris: abbaye, déjeuner et visite gourmande

Enfant 49€

Reserver

Description
Programme
Ramassage

Abbaye Saint-Gérard de Brogne

En 919, un jeune noble, Gérard de Brogne, fonde une abbaye bénédictine dans la région de l’Entre-Sambre-et-Meuse aux grandes forêts giboyeuses. Grand réformateur de l’ordre, il donnera à son abbaye un rayonnement européen.

Sous l’impulsion de moines bâtisseurs, comme Robert, en 1196, l’abbaye s’embellit et agrandit ses possessions. En 1743, l’abbé Godefroy de Berlo de Franc-Douaire entreprend la construction de l’abbaye telle que nous la connaissons aujourd’hui, tout en conservant des éléments architecturaux des bâtiments précédents dont une très belle crypte du XIIIè siècle.
La Révolution Française détruira la grande église abbatiale, siège de nombreux pèlerinages.
Même lourdement amputée, l’Abbaye reste majestueuse et émouvante, à deux pas des autoroutes E 42 et E 411.

 

Brasserie de Brogne

La bière est obtenue par la fermentation de céréales et aromatisée de plantes les plus diverses ; elle est connue depuis la haute Antiquité et, avant l’arrivée des Romains dans nos contrées, la cervoise coulait déjà à flots.

Cependant, la boisson que nous dégustons aujourd’hui avec sagesse et qui est essentiellement obtenue à partir d’orge et de houblon est, sans nul doute, l’invention des moines bénédictins, ordre fondé au 6ème siècle par Benoît de Nursie. En effet, le vin permis par la Règle de Saint Benoît fut rapidement remplacé dans les régions peu ou pas vinicoles par la bière, boisson beaucoup plus salubre que l’eau, très polluée au Moyen Âge.

La première mention d’une brasserie monastique figure sur le plan de Saint-Gall, projet d’une abbaye idéale, datant d’environ 800.

Dans l’acte de confirmation datant de 986 par Otton III, futur empereur germanique, de la donation de l’église et de la cour de Mettet avec toutes ses dépendances à l’abbaye de Brogne, il est fait explicitement allusion au moulin et à la brasserie.
Dès le 10ème siècle donc, la bière était brassée dans le domaine et fort vraisemblablement à l’abbaye même.

Malheureusement, les archives de l’abbaye ont été malmenées au cours du temps et sont très lacunaires. Quelques livres de comptes témoignent d’une fabrication locale. Ainsi, en 1526, Martin Badri paie-t-il une rente pour la location de la brasserie banale située près du bief du moulin. Plus loin, il est question de Renequin le cuvelier. Un compte de 1648 nous apprend qu’un certain Ambroise est « brasseur de la maison et abbaye de Saint-Gérard ». Plus intéressant encore, en 1672, le receveur de l’abbaye intervient dans la réparation de « la cuve, chaudière, fourneau, etc » et paie la fourniture de 169 livres de houblon. Apparaissent également de 1672 à 1675, les gages de Pierre d’Oison, Maître valet et brasseur. A ceci, il convient d’ajouter les recettes en céréales provenant du domaine, parmi lesquelles nous retrouvons l’escourgeon ou orge d’hiver.

Des mentions analogues apparaissent tout au long du 18ème siècle. En 1726, un livre de comptes du curé de l’époque nous apprend également qu’il faisait brasser à l’abbaye sa propre bière à partir des grains reçus en payement des rentes qui lui étaient dues et de houblon qu’il achetait. Enfin, dans sa description de l’abbaye en 1710, Dom Eugène Massart , curé et moine de Saint-Gérard, signale la présence d’une « brasserie souteraine » qu’il situe dans ce nous appelons aujourd’hui la Grande Crypte. Il mentionne également « l’houblonière des religieux » située à l’ouest des jardins.

Le brassage de la bière à Brogne est aussi vieux que l’abbaye elle-même et, si la Révolution n’y avait mis fin, la tradition se serait perpétuée jusqu’à nos jours.

Fabrication de la bière de l’Abbaye de Brogne

1. Les ingrédients

Les ingrédients pour la fabrication d’une bière biologique de BROGNE sont

l’eau : principal constituant de la bière
l’orge : le maltage va transformer l’orge au travers de 3 étapes à savoir le trempage, la germination et le touraillage.
le houblon : élément aromatique, il donne à la bière son amertume.
la levure.

2. Le brassage
L’empatage

Le malt est introduit dans la cuve de brassage avec l’eau chauffée à 64°C. L’eau et le malt sont ensuite brassés pendant 1h30 entre 64 et 72°C.
Cette opération a pour but d’extraire le sucre que le malt renferme. Le mélange obtenu s’appelle la maische.

La filtration

La maische est filtrée afin de séparer le moût (extrait sucré liquide) et les drêches (enveloppes des grains). Les drêches serviront d’alimentation pour le bétail tandis que le moût sera porté à ébullition pour la fabrication de la bière.

La cuisson

Le moût va être porté à 100°C pendant 1h30.
Le but de l’ébullition est de stériliser le moût, ajuster la concentration en sucre et le clarifier.
Le houblon est incorporé au mélange afin de l’aromatiser.

Le refroidissement

Avant d’être introduit dans les cuves de fermentation, le moût est refroidi pour passer de 95°C à 25°C.

3. La fermentation et la garde
La fermentation

De la levure est ajoutée au moût en début de fermentation. Elle va se nourrir des sucres présents dans le mélange pour les transformer en alcool et en gaz carbonique.
La fermentation dure entre 5 et 7 jours à une température avoisinant les 25°C. A la fin de la fermentation, la bière est refroidie à une température de 5°C.
Elle peut maintenant entamer sa « phase de garde ».

La garde

Durant 10 jours, la bière jeune va s’affiner, développer son bouquet aromatique et se clarifier.

Une fois la garde terminée, la bière est conditionnée en bouteille ou en fûts

Le foie gras de la Ferme de la Sauvenière

La ferme de la Sauvenière est située à Hemptinne-lez-Florennes dans l’entre Sambre et Meuse à quelques kilomètres de Florennes et Philippeville dans la belle province de Namur.

Débuté de manière confidentielle en 1997, l’ élevage s’est developpé petit à petit pour prendre son envol en 2002.

Depuis Valérie et François vous préparent des spécialités issues de canards élevés et gavés traditionnellement au maïs grain entier, et vous offrent toute une gamme de produits de qualité.

Elevage de leurs canards

Les canetons arrivent à l’âge d’un jour et sont élevés en poussinière jusqu’à quatre semaines.
Ensuite ils découvrent les joies du grand air et des parcours herbeux.
Leur alimentation est exclusivement végétale et à base de céréales produites dans la région.

Vers l’âge de douze semaines, c’est le moment du gavage que nous réalisons uniquement au maïs grain.

Produits du terroir de qualité

Leurs produits sont réalisés de manière artisanale, vous y découvrirez leurs foies gras, leurs magrets de canards, leurs confits, leurs confitures d’oignons ( avec les spécialités de confitures d’oignons orange et oignons framboises), leurs rillettes ainsi que d’autres produits locaux issus du savoir-faire des artisans régionaux.
Vous découvrirez leurs paniers cadeaux, avec la certitude de faire plaisir à vos proches.

 

10h00 – Visite de l’Abbaye Saint Gérard de Brogne

Avec votre guide, vous partirez à la découverte de l’histoire de
l’Abbaye, de 919 à nos jours. Vous visiterez les salles voûtées ; vous pourrez
admirer la belle Crypte du XIIIe siècle. L’Abbaye Saint Gérard de Brogne reste
majestueuse et émouvante.

11h15 – Visite de la Brasserie de Brogne

Au cœur de l’Abbaye de Brogne à Saint-Gérard, la Salle des Pèlerins abrite une micro-brasserie. Le premier brassin y a été réalisé le 26 juin 2014.
Vous y découvrirez le procédé de fabrication expliqué à l’aide de panneaux didactiques. Les bières produites à l’Abbaye de Brogne sont, à ce jour, les seules « bières d’Abbaye belges biologiques ». La visite sera suivie d’une dégustation. Achat possible (selon les stocks disponibles).

12h30 – Repas à l’Abbaye Saint-Gérard de Brogne

Menu

Jambon de Parme, concassé de radis à la ciboulette, chèvre rôti au miel de Bioul
***
Enroulé de poularde rôtie au four, sauce bordelaise, gratin de pommes de terre et légumes
***
Profiteroles glacées et ganache chocolat Callebaut

15h30 – Découverte du Foie gras à la « Ferme de la Sauvenière »

Un couple passionné par les canards vous fera découvrir son élevage, du caneton jusqu’au produit fini. Sans oublier une dégustation de produits comme les rillettes, le pâté de foie gras, et un verre de vin liquoreux en accompagnement : une façon agréable de terminer votre journée.

Depart du bus: 07h45 de Renwez

Retour du bus: 19h00 à Renwez

Voici les lieux de ramassage (dans l'ordre):

  • Renwez (Place de l'hôtel de Ville)

  • Revin (Place République)

  • Fumay (Place Crédit Agricole)

  • Vireux Molhain (Mairie)

  • Givet (Place République)

  • Givet (Place Méhul)


  • Horaire à titre informatif.
    En cas de circonstances exceptionnelles, nous nous réservons le droit de modifier les itinéraires et le déroulement de nos programmes

CommentairesLire les commentaires des voyageurs

Ecrivez votre propre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
Merci de remplir tous les champs pour écrire un commentaire.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


©Voyagesremi.com | Siret 493 800 395 00011 | RC 493 800 395| APE 602B | TVA Intra FR 28 493 800 395 | Registre des opérateurs de voyage: IM008100004